Blogborygmes

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Résultats de votre recherche de la bande à Blognot.

mercredi 1 mars 2017

BlutchDieu et Nolutch

Tout le monde sait maintenant que je parle à Dieu, que même, c’est un pote terrible.

Pour les ceusses qui en doutent encore...

http://blogborygmes.free.fr/blog/index.php/2015/01/19/1739-a-la-bande-a-blognot

C’est probablement pour ça qu’un jour….

- Nolutch !

- ….

- Nolutch, j’te cause !

- Oh putain voilà que j’entends des voix et en plus y doit être bourré le type pour estropier pareillement mon nom. Et puis il est où le zigoto, y a personne ici….

- D’abord, tu restes poli parce que :

1° Je ne suis pas bourré, comme tu dis.

2° Tu devrais t’appeler Noé comme ton lointain ancêtre.

3° Si tu ne me vois pas, c’est parce que je suis Dieu.

4° Si je t’appelle, c’est que j’ai besoin de toi.

- Bon, si j’ai bien compris, je finirai mon sudoku plus tard….

- Nolutch, j’ai un problème avec l’humanité et j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes. Je sais que j’avais promis à ton ancêtre de ne pas récidiver le coup du déluge, mais franchement ça va trop loin. Il y a trop de monde, les humains deviennent de plus en plus inhumains, les dirigeants sont de plus en plus tarés et ne pensent qu’à dépouiller les peuples.

ils sont revenus à l’ère du veau d’or. Même qu’il lui ont donné un nom : Dollar... alors j’ai décidé de faire table rase de cette humanité, avant que des fous de Moi s’occupent à faire ce travail à la bombe… Et bien oui, je n’aime pas que des abrutis prennent des décisions à ma place. Voilà!

Je te charge de construire une arche comme ton aïeul, mais un peu plus grande car il te faudra aller plus loin que le mont Ararat puisque le seigneur du lieu est complètement zinzin.

Tu as 6 mois pour la faire avant que j’envoie la pluie.

Les six mois écoulés, il se met déjà à pleuviner lorsque Dieu regarde du côté de chez moi, je balaie tranquillos ma cour en sifflotant.

- Nolutch ! Je t’ai demandé de me construire une arche pour la sauvegarde des espèces et tu n’as rien fait. Qu’est-ce à dire !

- Excuse moi Dieu, mais ce n’est pas aussi simple que pour la première fois. Tu penses bien que je n’ai pu aller dans une forêt privée pour y couper les arbres qu’il me fallait. Maintenant, il faut passer commande et verser des arrhes. J’ai eu beau expliquer que bientôt l’argent ne servira à plus rien, scieur ne voulait rien entendre.

J’ai tenté d’obtenir un prêt à la banque du lieu, mais je n’avais pas les garanties suffisantes pour un remboursement ; et je peux t’assurer que ça n’a pas rassuré le banquier que je lui dise que les banques disparaîtront bientôt.

Toutes ces démarches ont mis la puce à l’oreille du Maire qui a exigé un dépôt de plan pour faire une construction dans ma cour. Je lui ai dis que c’est juste le temps de construire le bateau et après il partira. Et bien ça n’a pas simplifié les choses. Il a transmis le dossier à la DDE qui a exigé un plan de transport pour l’arche, de ma cour à la mer. Ils m’ont pris pour un fou lorsque je leur ai dit que ce sera la mer qui viendra à l’arche et ils ont refermé le dossier rageusement. Encore heureux qu’ils ne m’aient pas enfermé comme dément.

Les voisins ont fait circuler des pétitions contre la construction de cette arche :

Une parce que ça ferait du bruit.

Une autre parce qu’il ne faut pas défigurer les forets.

Une autre encore à cause de la circulation des camions dans le village.

Mon voisin a fait opposition car l’arche lui ferait de l’ombre sur sa terrasse.

J’ai du prendre un architecte car la surface de planchers dépasse 175 m². Celui-ci exige des calculs de résistance faits par un ingénieur naval. J’ai eu beau lui expliquer que Dieu s’en charge, il n’avait pas confiance. Je viens de recevoir une lettre de la DDE disant qu’il manquait des pièces au dossier et qu’ils exigent une étude d’impact environnemental.

Pour ne pas perdre de temps, j’ai fait les démarches pour avoir un couple de chaque espèce animale, mais là encore c’est compliqué. Pour les puces, les cafards, les morpions, ça ne posent pas de problèmes, mais il y a des espèces protégées par la loi et ça n’a servi à rien que je leur dise que c’est pour leur survie que j’ai besoin d’un couple de chaque espèce. Quant aux espèces sauvages, je dois posséder un permis spécial qui exige des études vétérinaires. Je me suis inscrit à la faculté, mais il y a 5 ans d’attente à cause de Numérus Clausus. Ils n’ont pas su me dire pourquoi il fallait l’avis de ce Romain, mais qu’il n’y a pas à charrier, car c’est le règlement.

La SPA a voulu voir les plans de l’arche et elle a estimé qu’il n’y avait pas assez de place pour que les bêtes s’y sentent bien. Brigitte Bardot a lancé une pétition mondiale contre la détention des bébés phoques.

L’URSSAF m’a demandé comment je comptais payer les charges sociales. Les syndicats ont exigé le respect des 35 heures et 75 % du personnel en CDI. Comment tu fais pour leur expliquer qu’un CDI à 6 mois de la fin du Monde, c’est un peu illusoire… Et puis tiens, le rabbin est venu me dire qu’il est exclu de travailler le samedi à deux pas de la synagogue. L’Imam m’a menacé d’une Fatwa si je faisais du bruit à l’heure des prières, et pour le vendredi, pas question de travailler. Comme le curé était déjà venu me dire que dimanche est le jour du Seigneur…. Il n’a même pas voulu comprendre que c’est un travail pour Toi, SON Seigneur.

Voilà où j’en suis, j’attends les conclusions de l’étude d’impact de ces travaux sur l’équilibre des biotopes naturels et la protection des zones humides.

Je dois encore proposer un plan de reboisement pour être autorisé à faire les abattages nécessaires à la construction de l’arche.

Avec les élections qui se profilent et la nécessité pour les nouvelles équipes gouvernementales de revoir entièrement les dossiers je ne peux raisonnablement pas m’attendre à avoir toutes les autorisations nécessaires avant 12 à 15 ans.

Alors qu’il s'était mis à pleuvoir à gros bouillons. inondant déjà ma cour, le ciel s’est brusquement éclairci, laissant place à un Soleil si chaud que l’eau disparu bien vite de mes pavés. Je me suis alors écrié :

- Dieu, tu renonces donc à détruire l’humanité ?

- Non, mais plus besoin d’un déluge, l’administration y parviendra toute seule.

Pour rendre à Césaria ce qui n’est pas forcément à Evora, c’est la libre interprétation d’une petite histoire racontée par une petite sœur des pauvres dans une réunion de patronage.

lundi 19 janvier 2015

BlutchA la bande à Blognot

C’est pas bientôt fini de me taper dessus comme ça !
Ça fait 3 500 ans que les humains se foutent de ma gueule en dénaturant tout ce que j’ai voulu faire pour eux.
A peine je prends Moïse en tête à tête quelques secondes d’éternité pour essayer de discipliner les Sémites que les voilà à se faire une statue en or représentant un veau.
J’vous demande un peu, un veau !… S’ils se prennent pour de Gaulle, je n’en suis pas pour autant un jeune bovin.
Eh bien voyez-vous, déjà à cette époque-là, j’aurais du me méfier de leur fascination pour l’or et tout ce qui brille. J’étais trop naïf et je ne pensais pas que Lulu si fier pouvait être aussi convainquant pour leur faire tant aimer les biens matériels, parce que depuis, à chaque siècle qui passe, ils me font deux fois plus honte. En 35 doublements, ça commence à faire un sacré cumul.

Un peu échaudé avec le fond de la Méditerranée, j’ai été voir à l’est pour mettre un peu de tolérance et de zénitude dans le cœur des hommes. Je leur envoie Bouddha, un philosophe, juste histoire de leur faire prendre du recul et réfléchir sur les tenants et aboutissants de la vie et voilà-t-y pas que ces cons en font une nouvelle religion avec mausolée, statues en or et tout le toutim. Putain, moi qui n’aime que les vertes collines…
Célestine, tu ne sais peut-être pas que lorsque tu poses ton fondement dans l’herbe tendre de ta colline fétiche, je suis assis à côté de toi à admirer avec le même ravissement le spectacle du ciel et des montagnes.

Pour nettoyer les écuries d’Augiérusalem, je leur envoie Jésus (mais non Pablo, pas le facteur sanguin, Jésus, le Jésus de la belle histoire qu’on raconte aux enfants pour les faire obéir…). Il a tout fait pour se faire entendre…

- Il a produit plus de pinard que tout le Beaujolais et transformé d’honnêtes fêtards en ivrognes.

- Il s’est baguenaudé dans le désert durant 960 heures sans manger ni boire. (Depuis, son record a été battu par Bobby Sands et ses copains irlandais depuis un cul-de-basse-fosse de la perfide Albion.)

- Il réclamait qu’on laisse venir vers lui les petits enfants et des curés se sont crus encouragés à la pédophilie.

- Il multipliait les pains et les poissons, ce qui a fortement accru les cas de boulimie et d’obésité.

- Il avait réveillé Lazare de son coma éthylique consécutif à l’abus de pinard ci dessus cité.

- Le para Litique n’avait rien d’autre à foutre que rester au plumard jusqu’à passé 16 heures. « Prends ton lit et marche ! » Le soldat discipliné a obéi, débarrassant son lit de là, parce qu’il encombrait.

Au final, il s’est fait décaper à la pierre Ponce et des salauds se sont empressés de récupérer le concept en le dénaturant pour idolâtrer un vieillard sénile déjà revêtu de son linceul et qui est prêt à raconter n’importe quoi pour se rendre intéressant.

Le concept du messager ou du prophète étant porteur, voilà qu’il est repris par un type bourré de bonnes intentions, mais entouré d’autant de malfaisants que Jésus (non Pablo…). C’est vrai Allah fin, si vous saviez ce que je dois endurer avec ces escrocs de tous bords qui font des promesses en mon nom sans même me consulter…
Maintenant c’est : Allez vous faire exploser la gueule pour la grandeur d’Allah.
Mais bordel, je leur ai rien demandé à ces cons. T’imagines pas que je vais les asseoir à ma droite… Ça me couperait l’appétit pour de bon !
« Les martyrs auront droit à 72 vierges » qu’ils disent… Et qui devrait se casser le cul pour les trouver ces 72 pucelles… ? ? ?
Ils n’ont tout de même pas tous la prétention de vouloir sauter la bergère… Déjà que Jean-Marie squatte odieusement son cadavre…
Ben tiens, j’y pense : Comme les anges n’ont pas de sexe, ils auraient l’air malin avec 72 vierges à honorer…
Juste pour leur apprendre à bien être mort, à ceux qui les veulent leurs 72 jouvencelles, je leur donne autant de verges de diablotins bien membrés et ils l’ont dans le cul avec leur connerie de martyrologie…

J’en ai tellement eu raz le bonbon des religions que j’avais confié à Karl le soin de prêcher une parole de solidarité et de grandeur humaine. Même ça qu’ils ont réussi à dévoyer...

Je dois vous avouer que je suis un peu refroidi par ces expériences et que je repense avec nostalgie à la douce période du polythéisme grec. J’y avais eu quelques succès et je me suis rarement autant amusé….

Certes, j’y étais toujours moi, mais dans des rôles différents. C’est alors que mon messager m’a parlé de vous…
Une belle brochette d’iconoclastes, de pourfendeurs de dogmes, de bouffeurs de mythes, de répulseurs de la connerie, de soudards, de paillards-braillards, de faignants parfois, de colériques juste ce qu’il faut, mais généreux sans mesure…

A votre Panthéblog, j’ai retrouvé :

- Zeus, père de tous les Dieux régnant sur l’Olympe. Avec des calembours qui fusent comme l’éclair. Un Zeus devenu distrait parce que pour retrouver IO, il ne devait pas se transformer en cheval, mais en bovin. Tant Taurin, c’est joli aussi.

- Dionysos au tour de taille toujours aussi généreux. Aimant faire ripaille et bombance. Dieu de la vigne, de l’ivresse et de la folie, Saoul Fifre lui fait honneur, lui si alerte du godet comme il est nécessaire pour saluer les fruits de sa terre.

- Un peu du Grand Pan, frisé comme Eros, Je les ai aussi retrouvé dans votre bande à inventer des histoires monstrueuses en regardant la vie avec un cœur d’enfant. Petit, il était timide et un peu rêveur. A force d’entendre : Allez allez, Andiamo ! Ça lui est resté (Andiamo et le rêve, car pour la timidité, il s’est bien soigné…).

- Déesse de l'Intelligence, de l'Habileté et de la Stratégie guerrière, qui d’autre que la journaliste Françoise pourrait mieux incarner la belle Athéna.

- Héra, la Reine des Cieux, s’est trouvée une Céleste incarnation.

- J’ai retrouvé Hermès le messager des Dieux, Dieu du voyage, du commerce et des voleurs en Blutch ; celui qui sait parler à l’oreille des Dieux.

Alors Nom de Moi !
N’allez pas vous dire athées, vous qui croyez en l’amour, en la fraternité comme personne. Vous qui êtes des gentils comme j’aimerais voir le reste des humains. C’est pas le moment de me lâcher, je voulais vous exposer comme apparhumain témoin.

N’allez surtout pas imaginer que je vois tout, je sais tout et je peux tout. Putaing. Déjà que je m’occupe de l’intendance des dons et opportunités, que les hommes fassent aussi leur part de boulot, merde !

Je suis là et las, assis, le cul par terre, ne sachant pas comment détruire ces religions qui ont perverti mon image. Je ne me suis pas reconnu dans le billet de Célestine, (Pourtant c’est la mieux placée pour être au courant des nouvelles du ciel) mais j'y ai vu des images dépit mal colportées par les propagandes cléricales. Ça me laisse voir à quel point l’humanité est encore imbibée des sornettes que des corbeaux colportent sur mon compte. Si je dois régler tout ce fatras, je ne suis pas encore sorti de l'auberge...

Mais savent-ils seulement qui je suis, ce gens qui se gargarisent de moi ?

Je suis juste la somme des parcelles de sacré qu’il y a en chacun de vous et les autres humanistes.

Dieu