Blogborygmes

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 30 mai 2020

AndiamoBousculons les proverbes.

Pas trop envie d'écrire... Je suis à sec oui ! Plus rien sous mes cheveux bien blancs... Mais toujours là !

Alors quelques ch'tiots crobards, histoire de sourire un peu.

Vous avez remarqué ? Oui bien sûr, temps superbe durant le confinement, un ciel bleu d'une rare pureté à Paris, moins de circulation, et pour cause !

Maintenant que nous allons (enfin) pouvoir décarrer, on nous annonce de la flotte pour la semaine prochaine, il en faut, mon jardin est sec, sec, sec, comme le hareng de Charles Cros, m'enfin il aurait pu ouvrir les vannes cette semaine le grand barbu !

Et maintenant, revoyons un proverbe...



Noël aux tisons...



Pâques au balcon !

(ch'tiots crobards Andiamo)

mardi 26 mai 2020

AndiamoLes voyages ça m'sidère Hal.

Certains rêvent de mettre le pied sur Mars, moi ce serait plutôt de mettre les mains sur la Lune.

jeudi 7 mai 2020

BlutchLettre ouverte au Maréchal Macron

En ce lieu privilégié de la culture contestataire, sur FB, sur le blog de Médiapart et en d'autres lieux, j'ai souvent critiqué le locataire de l'Elysée et je me suis dit qu'il fallait aussi être constructif. Pour cette raison, je lui ai écrit une lettre ouverte que je publie après qu'il ait pu en prendre connaissance.

Cette lettre peut être reprise en d'autres lieux pour autant qu'elle ne soit pas dénaturée et que la signature originelle reste visible.

Les commentaires peuvent être envoyés à : blutch001(at)proton mail.com NB: remplacez (at) par @

Lire la suite

samedi 18 avril 2020

Saoul-FifreCris dans le vent

Salut à tous, vous savez ce que c'est, on confine, on s'ennuie alors on téléphone aux amis oubliés, histoire de vérifier s'ils sont toujours vivants, ouais ? Super, ça me fait bien plaisir ! Et puis on est un poil plus présent sur les réseaux sociaux, enfin, sur les RFN, les relayeurs de fake news, et puis on tombe sur des commentaires, ah tiens mais je le connais, çui-ci, c'est un ancien guitariste du Jean-Luc, on discute un coup, on s'aperçoit que lui aussi écrit des chansons et qu'il ne cracherait pas sur de nouveaux textes. Tu parles, Charles, si j'en ai des textes orphelins, qui attendent d'être adoptés !!

Et cet ours, qu'en penses-tu ? Il est pas mal mais tu pourrais pas le rallonger ?

OK boomer c'est comme si c'était fait !

mercredi 4 mars 2020

BlutchLe piège à cons du coronavirus.

Au nom de 200 personnes contaminées en France, il est recommandé d’éviter tous les rassemblements. Concerts, matchs et réunions de masse . Des précautions qui ne sont là que pour éviter les manifestations contre la réforme des retraites. Tout est fait pour bâillonner les opposants. Pensez-y aux municipales pour couler la Raie publique en marche arrière.

Lorsqu’on mobilise les médias sur le Coronavirus, je me dis que certes, c’est bien de s’occuper de la santé du peuple, mais qu’il faudrait redéfinir les priorités : Sur le plan mondial, le Coronavirus est, à ce jour, responsable d’environ 3'000 morts, en très grande majorité en Chine. Pour la France, ça se compte sur les doigts d’une main.

Alors comparons :

Lire la suite

dimanche 19 janvier 2020

Saoul-FifreMichel Bourdais

Décidément, ce billet de Tant-Bourrin sur Les enfants terribles nous aura ramené une gloire inattendue ! 117 commentaires dont beaucoup de témoignages directs ! Et bien voici un nouveau récit de première bourre sur le groupe qui nous est arrivé par mail, celui de Michel Bourdais . Michel Bourdais a passé une grande partie de sa carrière dans le milieu du spectacle et de la télé, surtout comme photographe, mais pas que. Il vient de produire un livre en collaboration et sur la carrière du chanteur Monty : "Du Showbizz au chaudron" . Le but revendiqué de la lettre qu'il nous a envoyé ? Que l'on n'oublie pas Les enfants terribles ni son ami Alain Féral, ce génie qu'il a cotoyé de très près.

Lire la suite

samedi 14 décembre 2019

BlutchMais que font les RG ?

J’vous jure M’seu ?-Dames, tout fout le camp :

Il fut un temps où le pouvoir savait comment faire cesser une grève à la SNCF. Mais là décidément, Micron est en dessous de tout.

Ils foutent quoi dans les RG ( enfin la DCRI maintenant) du temps de Sarko ils savaient organiser des sabotages de lignes TGV en laissant supposer que la base SNCF se mettait à déborder les syndicats. Le dernier en lice sur le front des grèves, Sud-Rail, avait eu peur que ça devienne incontrôlable.

Très à propos, Pepy avait lâché des picaillons pour les cheminots et Sud-Rail les avait acceptés pour éviter un embrasement. Fin de partie sur fond de cocufiage intégral, puisque les sabotages ne venaient pas du personnel SNCF.

Il fallait donc trouver d’urgence un autre Coupat – ble. Julien avait fait l’affaire. C’était évident qu’un type bardé de diplôme universitaire ne peut pas devenir épicier au fin fond d’un bled perdu sans que ça cache quelques malversations. Rappelez-vous l’arrestation par le GIGN de cet épicier de campagne…

150 Robocops, des avions, des hélicos, la totale… (Eh, rigole pas, c’est avec ton fric qu’ils ont fait ça…)

7 mois de mise au secret pour Coupat et, en finalité, la mise au placard des Sinistres con-cernés et sternés. MAM et Hortefeux ont rejoint la cohorte des inutiles de la politique. Presque 10 ans de procédure avec la complicité de Flamby pour déboucher sur un non-lieu.

Par l’étang qui courre, ils auraient dû insister que Coupat avait violé la SNCF… Il serait encore au trou.

Là, maintenant, avec cette grève que le gouvernement à, fort à propos, provoquée en décembre pour bien emmerder le peuple, et qu’il se mette à vomir ces salopards qui s’occupent de protéger la retraite de tout le monde, alors que le peuple voudrait juste pouvoir remplir les poches d’Arnaud, Munier, Leclerc et consort avec leurs primes de fin d’année.

Faudra bien voir ce qu’il faudra voir pour cesser cette prédation du grand capital avant que les géants de la distribution et de l’hôtellerie fassent un caca nerveux à la porte de Micron. Ca le rend désagréable et c’est la pauvre Bribri qui trinque.

Alors il vous faut quoi, les planqués des RG…. Vous avez encore les plans pour fabriquer les crochets de caténaires… deux-trois heures sup. au tarif de nuit et c’est fini…

Ils étaient tombés sur le paletot de Coupat car il AURAIT écrit le livre « La révolution qui vient » et qu’il avait, dans sa ferme, de quoi fabriquer les crochets attentatoires à la pérennité des lignes électriques SNCF. Et là je me demande si j’ai bien fait d’écrire ce billet car j’ai un atelier complet de mécano-serrurerie et que j’ai écrit un roman qui peut sembler quelque-peu subversif aux yeux des Régents de la France :

« Le point de bascule ou l’éloge de la bio-destruction »

Une sorte de méthode à Mimile pour inciter les industriels-pollueurs à cesser de pourrir la vie du petit peuple. Un livre qui était prémonitoire pour la disparition des barons du gaullisme…

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 >