Blogborygmes

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 20 septembre 2017

BofLe billet de Bof.

Notre bon BOF m'a demandé de publier ceci :

Comprenne qui pourra, en tous cas je le remercie d'avoir fait un effort LUI !



Mais y'a t-il de quoi ?

.

vendredi 15 septembre 2017

AndiamoMacaron premier.

Saint Martin...

Une pensée pour tous ces pauvres gens qui se retrouvent une main devant, une main derrière. Rasée, laminée, balayée, l'île paradisiaque est devenue l'enfer.

Alors Zéro est arrivé, sans sa Brigitte Fardeau toutefois, tu penses plus d'hôtel 5 étoiles pour l'accueillir, elle aurait eue bonne mine en tailleur Dior et sac d'Hermès, pompes Gucci e tutti quanti !

Le matin à la T.S.F on nous a annoncé que Macaron premier avait passé une nuit sur un lit de camp !!! La belle affaire, Andiamette, nos enfants z'et votre serviteur avons campé durant des années, sous la toile, avec des lits de camp, qui avaient remplacé les matelas pneumatiques, rigolo les galipettes sur un matelas pneumatique... Que des bons souvenirs !!

Et puis aussi Macaron Premier s'était débarbouillé, point de douche, seulement un seau d'eau pour faire ses ablutions, quel exploit ! Ah oui, il ne disposait également que d'un seau pour le pipi popot, j'espère seulement qu'il a fait sa toilette avant, sinon c'eût été un "remake" de Schrek le premier, je me souviens l'avoir vu avec ma petite fillotte qui n'avait que 4 ou 5 ans, et la douche de Schrek avec les colombins, ça l'avait éclatée !

Mais bon après cette nuit d'erreurs, il a regagné l'avion présidentiel doté de tout le confort.

Souhaitons qu'il ne s'inspire pas de Saint Martin, ce centurion Romain qui avait coupé son manteau en deux afin d'en offrir la moitié à un miséreux grelottant. Et que Macaron Premier n'offrira pas que la moitié des subventions nécessaires aux habitants.

Après "les sans dents" de Flamby Premier, nous avons droits aux fainéants.

Je dis souvent : "passer pour un con aux yeux d'un imbécile, est un régal de fin gourmet", mais passer pour un fainéant aux yeux d'un homme politique, c'est carrément un festin !

(image du web)