Blogborygmes

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 24 juillet 2007

Tant-BourrinOn parle de nous dans la presse

Enfin ! Depuis le temps qu'on rêve de devenir riches et célèbres ! Il était temps !...



Cliquez sur l'image pour voir la couverture en grand

lundi 23 juillet 2007

Saoul-FifreVivre livres

Que fait-on pendant les vacances ? On bronze en lisant les bouquins qu'on a pas eu le temps de bout niqué, heu, de bouquiner pendant l'année. Alors je vais vous parler des derniers que j'ai lus. Je vous avais parlé de la dernière pile de bouquins que l'on m'a offerte. Ils ne sont pas forcément faciles à trouver, mais ce sont des poches, chez les bouquinistes, ou bien oubliés sur des étagères...

Il y avait Le bûcher des vanités, de Tom Wolfe.

C'est un best seller qui a dû avoir un succès de scandale aux États-Unis. Wolfe passe la ville de New-York au fil de son scanner impitoyable. Il y fustige les hypocrisies et le sacro-saint politiquement correct en prend pour son grade. Les luttes entre classes, origines, quartiers, partis, églises, sont bien à balles réelles et très loin des principes bisounours ayant institué les quotas ethniques dans les films. On y voit la chute vertigineuse d'un pilier du système, boursicoteur pro déconnecté du réel. Sa dégringolade sociale est orchestrée en sous-main par une mafia politique, dans le but d'élire un maire noir à la tête de la Grosse Pomme, et soutenue par des médias charognards. Personne ne sortira indemne de cette sinistre farce qui n'a de justice que le nom. Tous les protagonistes sont pourris, manipulés, autistes comme savent si bien l'être ces yankees certains d'avoir le gode à leur side, alors qu'ils l'ont autre part. Tous récupérés, tous achetables, tous innocents et surtout, surtout : si fiers d'approcher le bûcher des vanités et d'en distraire quelques calories.

Le héros en profite pour arracher sa vieille peau sordide, se purifier dans l'eau du torrent et retrouver en lui la force du vrai pionnier et son clair regard. En fait, c'est un livre de cow-boys.

dimanche 22 juillet 2007

ManouAL au Méry









"J'aime rire" en duo avec Yves JAMAIT, en échantillon :




samedi 21 juillet 2007

Tant-BourrinLe temps d'une chanson... et celui d'après

A la Bastille, Nini a fini par se marier et est devenue peau de vache.

Julie la rousse souffre de polyarthrite rhumatoïde et ne fait plus danser personne depuis longtemps.

Le crachat au ciel est retombé sur le nez : Mathilde est repartie. Avec un publicitaire libanais, cette fois.

Fernande ne fait plus bander personne depuis bien des années, même à la maison de retraite "les colibris" où elle finit ses jours.

Catalinetta baisse l'oreille en disant "si j'avais su en ce temps-là !"

Elisa ne saute plus au cou de personne depuis qu'elle s'est cassé le col du fémur.

Madelon subsiste tant bien que mal avec son minimum vieillesse, son aubergiste d'employeur ne l'ayant jamais déclarée pendant quarante ans.

Ramona est morte dans les années 70 d'avoir fait un rêve trop merveilleux pendant un trip sous acide.

Quant à Valentine, elle a fait de tout petits ossements au cimetière du Père Lachaise.

Oui, il en est ainsi : la peau se couvre de microsillons, le teint devient peu à peu de cire, et la Terre a à peine le temps de faire 33, 45 ou 78 fois le tour du Soleil que seuls demeurent les reflets sonores d'un passé figé.

Et c'est pourquoi je lève une dernière fois mon verre à la mémoire des muses d'hier.

Félicie aussi, d'ailleurs...

vendredi 20 juillet 2007

Saoul-FifrePierre Rabhi

C'est un de ces phares du monde comme il nous en faudrait plus. Et il y a urgence. Son histoire, assez rare, fait qu'il a la légitimité pour être un pont moral entre l'Occident et le Tiers-Monde, entre les riches et les pauvres, entre exploiteurs et exploités. C'est un éveilleur de conscience qu'il convient d'écouter avec attention. Il nous appelle à la réflexion sur la solidité des piliers qui soutiennent la société actuelle. Il nous appelle à l'insurrection non-violente.

Voici un beau film sur ses paroles importantes.

Et son blog , centre d'où vous pourrez circum randonner vers ses activités, ces conférences et les diverses structures qu'il a initiées.

jeudi 19 juillet 2007

Manou19/07 Mioule et Foutrix (XXVIIIIIIII) – Le GPS -





Pour s’assurer des trajets estivaux paisibles, Foutrix fait l’acquisition d’un GPS dont il confie le paramétrage à Mioulefritx. Bien que le fonctionnement d’un tel outil diffère notoirement de celui d’une bouilloire de 50 cl, la petite s’en sort relativement bien et le premier voyage guidé peut débuter.

GPS : Au rond-pont, préparez-vous à prendre la 6e sortie à droite.

Mioule : Chéri, la route me semble barrée.

Foutrix : Je me disais aussi ...

Mioulefritx : Les voix du seigneur sont impénétrables.

GPS : Prenez la 6e sortie à droite.

Foutrix : Bon, ben, je fais le tour du rond-point jusqu’à nouvel ordre.

GPS : Nouveau calcul de la route.

Mioule : C’est quand même bizarre, toutes ces routes barrées.

Foutrix : Je sens l’embrouille, la spirale, la renaissance, la boucle sans fin, l’éternel retour, le pneu lisse, le torticolis.

GPS : Nouveau calcul de la route.

Foutrix : Ce ptùàe_e»µ£ de GPS commence à me gonfler sérieusement.

GPS : Tu ne commettras point d'assassinat.

Foutrix : Mioulefritx, ne me dis pas que tu l'as aussi paramétré en décalogue ?!

GPS : Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.

Mioule : Vous le croyez capable d'interpréter le chant des partisans ?

Mioulefritx : Nul n’est prophète en son pays mais quand même. Je regarde ça de suite.

GPS : les balinais apprécient les cuisses de grenouille de rizière.

Mioulefritx : Loupé. J'essaie encore.

GPS : Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?

Mioule : Tu es géniale Mioulefritx. Je te prédis un avenir aussi radieux que la plus septentrionale des régions d’Irlande.

GPS : Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?

Foutrix : Que quelqu’un m'indique la route à suivre, par pitié!

Mioule : Personnellement, je penche pour la prochaine à gauche.

mercredi 18 juillet 2007

Tant-BourrinCahier de devoirs de vacances




Cliquez sur l'image pour l'agrandir

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 >