Blogborygmes

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 24 août 2006

EpicteteRéflexion du 24 aout 2006

Comment percevoir la vérité ? Il n’y a pas de « comment », pas de méthode, ni de recette. La méthode engendre l’idée du permanent. Aussi longtemps que l’esprit voudra arriver, obtenir, réussir, il sera en conflit. Le conflit est synonyme d’insensibilité. Et seul l’esprit sensible peut percevoir la vérité. La recherche est un produit du conflit, et lorsque le conflit cesse il n’est plus de raison de chercher.

mercredi 23 août 2006

ManouVive la rentrée

Atterrissage professionnel effectué. Mon regard ne se pose plus sur les montagnes mais sur les tours du parvis.

Pour un dépaysement total et surtout un coût moindre, l’entreprise pour laquelle je turbine a supprimé les plantes vertes des espaces paysagers. S’il y avait un truc qui me plaisait dans cette tour, c’était bien les plantes. J’ai aussi noté la disparition des fontaines à eau. Devant de telles économies drastiques comment ne pas avoir un instant des sueurs froides en pensant au papier toilette ?...

Mon chef est également supprimé. Il part le 15 septembre vers une dernière promotion avant une retraite que nous avons bien méritée. Lui sera remplacé.

Hélas, mes dossiers multicolores ne se sont pas volatilisés entre canicule et pluie. Terminé le grand air. Finis les câlins aux petites nièces. L’odeur des cigarettes de mon père a quitté mes cheveux. Je rempile.


mardi 22 août 2006

Tant-BourrinLes roseaux de la colère

Harry, furieux, pleure et crie comme un crocodile :
On a tout arraché, las, dans sa roselière !
Mais il en est certain : ça ne peut être que Gilles
Car il l'a vu roder dans le coin, tout seul, hier.


Les roseaux, ça me fait marais !


Moralité :
Harry vagit : "Gilles a nos roseaux !"

lundi 21 août 2006

Saoul-FifreT'aimes les lits mous, Jo ?

Ya Bof...etc qui tous les ans nous régale avec ses trois jeux de mots sur des villages du Limousin. Alors il y a :

Nexon, des mecs qui en ont La blague, qui fait allusion à la pub de Connexion, commence à dater un peu. Il y a aussi :

L'air de Rihac rend con (Rihac-Rancon). Pas mal, et puis :

Les durs d'oreille (d'Aureil). Ha celle-là, on s'en lasse pas, mais je me disais in petto pour moi-même depuis un moment que ses copains du "Point du jour", son bar de prédilection au nom si évocateur de retour au foyer aux premières lueurs de l'aube, ses copains, donc, ne devaient même plus lever un sourcil poli en les entendant et qu'il serait temps de lui renouveler son stock.

Alors, que ce soit bien clair : je n'affirme pas que les miennes valent les siennes, c'est juste histoire d'en sortir des nouvelles, de relancer la consommation pour redonner le sourire à Thierry Breton, et que Jeannot reremplisse les verres pendant que toute la joyeuse bande s'esclaffera... Ils ne sont pas difficiles.

Fais l'thym (Felletin), ça rapporte...
T'es con, faut l'an (Confolens), c'est long...
Et puis le plant ne vit qu'entier (Neuvic-Entier)...

Tu l'as bu, d'ja ? (Bugeat)
Hey Jo, il bout, l'œuf ? (Eyjeaux, Eybouleuf)
Tu l'as bu, d'ja, l'œuf ? (Bujaleuf)
Non ? Hé, mou, t'y es ! (Eymoutiers)

Vos seins germent, hein, les belles ? (Saint-Germain-les-belles)
Quand tu lui voyais les seins, tu riais (Saint Yrieix)
Faut dire que les dunlops à l'Estelle (Dun-le-Palestel)
Ses obus sont de beaux monts, c'est sûr ! (Aubusson, Beaumont)

Ha, c'est des gens "sioux" ! (Gentioux)

samedi 19 août 2006

Tant-BourrinLes aventures rocambolesques et rocailleuses d'Isidore le galet

Avant-propos :

Après neuf épisodes de la très aventureuse vie du Chevalier de Tant-Bourrin et de son écuyer Saoul-Fifre, j'ai jugé qu'il était temps pour moi de me renouveler un petit peu et de créer un nouveau héros récurrent.

Voici donc en première mondiale le premier épisode des aventures rocambolesques et rocailleuses d'Isidore le galet.

Lire la suite

vendredi 18 août 2006

Saoul-FifreLimoges-Carnet

Ho, un tout petit Limoges-Carnet, puisque nous n'étions que 5 blogueurs, en comptant ma fille et mon fils qui ont chacun le leur. Et 7, si on rajoute les 2 commentateurs Anne et Bof...etc. Oui, Twig et Twigos sont gentiment venus nous voir sur notre lieu habituel de villégiature estivale. Ils ont fait plus de 600 bornes pour reluquer nos tronches ? Ha, ils ont pas été déçus du voyage ! Non, ça c'est super bien passé, ils sont adorables et Twig n'a qu'un défaut : elle n'aime pas le mouton ! Comment peut-on ne pas craquer pour un tendre gigot de jeune agnelet de pré-salé bien doré tout piqué de sa toison d'aulx ? Moi qui imaginais Manuela draguant son Loîc en le suppliant : "Dessine-moi un mouton..." ? Encore un mythe qui s'écroule.

Ils n'étaient que tous les deux, mais pas les mains vides, ho que non ! Suite à une sombre histoire de concours truqués où nous nous étions échangés les bonnes réponses avec Twig (résumé romancé car c'est bien plus compliqué que ça), Loîc m'avait mailé de choisir un des dessins de son blog, ce qui m'avait fait sauter comme un cabri tout autour de la pièce, à cheval sur un balai, pendant 10 minutes. J'avais choisi celui-ci : La fille au loup . Hé ben j'ai eu l'original, sur papier déchiré de son carnet à spirales. Plus des tirages numérotés ! Voilà ce que ça donne sur le mur. Vous pouvez zieuter, mais pas trop longtemps, hein ? Vous allez me les user, bande de respecte-rien. Ça jette, hein ?

Loïc, je me répète, je radote, mais merci encore, hein ? Je biche comme un pou, nom d'un petit Franquin !!!

jeudi 17 août 2006

Tant-BourrinReprise du boulot hier...

Cadeau de bienvenue pour mon retour au bureau...


Pfffffffff, c'est quand la date des prochaines vacances ?...

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 >